On va pas se mentir ! J’ai mis trooooooooop de temps à monter cet épisode 4 ^^ (et les deux qui suivent).
Allez, je rattrape le retard avec cet épisode 4 enregistré au festival Senyu. J’y parle de Steampunk avec plein de vaporistes ET avec le Michel Drucker du jeu vidéo. J’ai nommé Marcus !

Toutes les références sont dans la suite de l’article.

Enjoy 😉


Ça fait quelques temps que je guette la production Steampunk de Disney. J’espérais je ne sais quoi issu de leur Mechanical Kingdom et j’avais été émerveillé par les chars Steampunk de la Grande Parade des 25 ans de Disneyland Paris. L’année dernière est apparu sur internet une planche sans bulle qui a tout de suite attiré mon attention. On y voyait Mickey, Minnie et Dingo dans un zeppelin amarré dans un port. Le tout avec une esthétique Steam. Autant vous dire que dès que j’ai pu mettre la main sur Mickey et l’océan perdu, je ne me suis pas privé. Voila une superbe BD qui devrait figurer dans la bibliothèque de n’importe quel vaporiste qui se respecte.

Le premier artiste que je voudrais vous faire découvrir est James Ng (prononcez Ing). Illustrateur freelance, concept artist et product designer,  James offre une relecture intéressante de sa culture sino-hongkongaise par le biais du Steampunk, en particulier dans sa série Imperial Steam & Light. Le travail de James Ng apparaît dans de nombreux ouvrages tels que La Bible Steampunk ou Steampunk: The Art of Victorian Futurism.
Je vous propose également d’en savoir plus sur son art en fin d’article.